Pause bien-être

Comment prévenir le burnout ?

Un sujet douloureux dont il faut parler

 

Le syndrome du burnout est intimement lié au stress au travail. De nombreuses études en montrent la morbidité et font état d’un lien avéré. Parmi les différents facteurs de stress au travail, on retrouve la surcharge de travail, le manque d’objectifs suffisamment définis, des problèmes relationnels ou encore un manque d’autonomie. La deuxième cause majeure de burn-out est le facteur personnel. Une vie personnelle satisfaisante permettra au stress provenant du travail de ne pas se transformer en syndrome d’épuisement. Ainsi, il faut surveiller ces deux causes et équilibrer au mieux ses vies professionnelle et personnelle.

 

Le « burn-out »

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le burn-out est « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ». Pour B. Meyer, c’est d’abord un engrenage qui nous fait passer du rôle d’acteur de nos vies à celui de spectateur. La personne en burn-out ne voit plus où elle va et vit dans l’obscurité totale : sans envies ni projets. Il faut savoir que 3 millions d’actifs sont en risque élevé de burn-out. Enfin, 17% des salariés s’estiment en situation d’épuisement professionnel.

 

Comment se déclenche le burn-out ?

Le déclenchement du burn-out se caractérise d’abord par une fatigue singulière. Soyez vigilant dès les premiers signes d’une fatigue inhabituelle ou importante. Cette fatigue rend les gestes du quotidien difficiles et coupe l’individu de son entourage.

Avant de rentrer dans cet engrenage, repérez les signes précurseurs :

-                Une fatigue psychologique

-                Un sentiment d’ennui ou de monotonie

-                Une mauvaise humeur ou une anxiété inhabituelle et récurrente

-                Des chutes d’attention

-                Une perte de confiance en soi

Ces signes sont parfois difficiles à relier entre eux et peuvent sembler anodins, pris séparément. Ils sont souvent remarqués, d’abord, par nos proches.

 

La fatigue physique

Les symptômes de la fatigue physique sont bien connus : ils touchent le dos, le crâne et le squelette (douleurs, fatigue musculaire), la digestion, la peau et le système immunitaire. Au lieu de tenter, vainement, de soigner chaque symptôme séparément, il faut en identifier la cause et la traiter.

 

3 principes de vies pour prévenir le burn-out

Le capital énergie. Nous fonctionnons comme un téléphone portable : nous avons besoin de recharger nos batteries. Mais s’il est bien sûr nécessaire de les recharger la nuit il faut également le faire tout au long de la journée au risque de tomber à plat.Pour cela, aménagez des petits moments rien qu’à vous ! 

Bienveillance bien ordonnée commence par soi-même ! Est-ce que vous vous accordez autant de bienveillance qu’à vos enfants ou à vos amis ?Rappelez-vous que dans l’avion, on doit d’abord mettre son propre masque dans l’espoir de sauver quelqu’un d’autre.

 

Demander de l’aide. Ce n’est pas une honte. Au contraire, c’est offrir la possibilité à l’autre de vous demander de l’aide en retour. Ne supposez pas que vos collègues n’ont pas envie ou ne sont pas disponibles pour vous donner un coup de main.

Découvrez de nombreux autres conseils pour adopter un mode de vie anti burn-out avec notre vidéo de formation.

 

Luc Bertrand

0 Commentaire

    Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un Commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire.