Pause bien-être

Comment être heureux et le rester…

Nous pouvons agir pour augmenter notre bonheur. Notre ressenti de bonheur ne dépend des circonstances extérieures qu’à hauteur de 10% seulement, il dépend à 50% de notre hérédité, et à 40% de nous-mêmes !

C’est plutôt une bonne nouvelle parce que nous pouvons agir plus facilement sur nos ressentis que sur les circonstances extérieures.

Entraîner son cerveau au bonheur est donc possible et nous modifie jusqu'au fin fond de nos cellules. Évoluer pour être plus heureux fonctionne !

 

Le bonheur pour tous !

Le bonheur ne se trouve pas, mais il se construit chaque jour, tout au long de la vie.

On peut passer à côté de sa vie si on n'entraîne pas son esprit à voir le bon côté des choses et si on met l'accent uniquement sur les difficultés.

La psychologie rejoint le champ du développement personnel : C’EST VOUS qui allez décider de développer consciemment vos talents non plus pour vivre "normalement", mais pour vivre AU MIEUX de vos capacités.

Selon Martin Seligman, la psychologie positive est décrite comme étant « la réflexion scientifique sur le fonctionnement humain optimal ». Cette notion "d'épanouissement" sous-entend que nous ne sommes pas sur terre simplement pour ne pas être malade, mais bien pour vivre au mieux, avec les cartes qui nous ont été distribuées.

Le bonheur est à notre portée ! Pour cela, il faut être convaincu que nous pouvons être plus heureux, prendre conscience des habitudes qui nous empêchent d'être heureux, et adopter doucement mais avec ténacité de nouvelles façons de penser, de sentir et d’agir.

 

Les bienfaits du bonheur sur votre santé

Les études prouvent que, par rapport aux pessimistes, les optimistes :

  • Ont un système immunitaire plus développé
  • Ont la capacité de détecter le côté positif des situations
  • Résistent deux fois mieux aux risques de dépression
  • Sont plus performants pour réaliser des tâches complexes
  • Et se projettent plus agréablement dans l'avenir

 

Les optimistes savent s'attribuer la responsabilité de leurs succès et les considèrent comme durables, alors qu'ils attribuent leurs échecs à des causes extérieures et les considèrent comme ponctuels.

Les pessimistes eux, pensent qu'ils sont la cause des événements négatifs qui leur arrivent et que ce sera "toujours" comme cela.

Les études démontrent que les gens heureux pratiquent quotidiennement, ou au moins trois fois par semaine, une activité physique. Vous devez trouver une activité idéale, celle qui vous correspond, celle dont vous ne vous lasserez jamais. C’est celle qui vous fait sortir de chez vous avec plaisir, plusieurs fois par semaine.

 

Se connecter au meilleur de soi-même

Nous avons si souvent l'impression que nos critiques sont tellement pertinentes et donc si utiles … Pourtant, sachez qu'on apprend et qu’on retient beaucoup mieux en s'appuyant sur nos réussites qu'en corrigeant nos erreurs !

 

Pour être plus heureux, nous pouvons développer les 10 pistes suivantes :

1. Faire le choix de la joie de vivre et de la légèreté.
2. Pratiquer une hygiène émotionnelle quotidienne.
3. Prendre le temps d'écouter et de satisfaire nos besoins.
4. Savourer les plaisirs simples dans l'ici et maintenant.
5. Apprendre à débusquer le côté positif des situa-tions et des gens.
6. Cultiver notre optimisme.
7. Développer notre empathie.
8. Exprimer notre gratitude.
9. Trouver une forme de méditation qui nous convienne.
10. Choisir une activité physique qui nous amuse.

 

Nous avons le choix, nous pouvons agir et ce n'est pas difficile. Plus nous pratiquons, plus nous créons de nouveaux sentiers dans notre cerveau et ancrons solidement la bonne humeur dans notre vie...

Corinne Cosseron

0 Commentaire

    Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un Commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire.