Pause bien-être

Mais qui sont les optimistes ?

" Un optimiste sait qu’il n’est pas à l’abri des tempêtes, mais il est convaincu qu’aucune tempête ne pourra le submerger. " Michel Poulaert

Michel Poulaert, spécialiste de l’optimisme, raconte souvent cette anecdote :

Un professeur de philosophie intervient sur le thème de la gestion du temps. Il présente à la classe un grand vase, dans lequel il dépose des galets. Il demande : « le vase est-il plein ? ». Manifestement, oui. Pourtant, il prend une poignée de gravier qui se glisse entre les galets sans difficulté. Les élèves en restent bouche bée. Le professeur continue à remplir le vase de sable, puis d’eau…

Le message derrière cette expérience ? Nous pouvons toujours faire davantage que ce que l’on croit, tout n’est qu’une question d’imagination.

 

De l’imagination ?

L’optimisme est une manière de voir la vie, en même temps qu’une façon d’agir. Comme les pessimistes, les optimistes ont leur façon à eux d’interpréter le monde qui les entoure. D’ailleurs, notre société a besoin d’optimistes et de pessimistes, puisque ces deux interprétations du monde sont utiles et complémentaires.

 

Ah, les optimistes…

Les optimistes sont souvent taxés de doux rêveurs ou de personne qui ne veulent pas voir la réalité en face. Mais force est de constater qu’eux aussi, doivent remplir leur feuille d’impôt et savent affronter les situations difficiles de la vie !

Nous pouvons tous devenir optimistes, car c’est un mode de vie qui se cultive. L’optimisme, c’est tout simplement aller chercher le meilleur dans toutes les situations que nous rencontrons.

 

Qu’ont-ils de plus que les autres ?

Leur manière d’interpréter le monde et d’agir en conséquence est à l’origine de leurs performances. Car l’optimisme n’est pas uniquement une façon de penser : c’est un mode d’action. 

Pensons à la journée de voile, un exemple cher à Michel Poulaert :

Alors que vous naviguez paisiblement, le vent se lève et vous fait perdre le contrôle de votre navire. Vous pestez contre ce maudit vent ! Mais qu’est-ce que ça change ? L’optimiste, lui, a déjà pris le contrôle de la situation et cherche à s’en sortir.

 

Le Système Réticulé Activateur

Car oui, le secret de l’optimisme est sa capacité à s’adapter et à tirer parti des situations. Il sait rebondir face à l’échec et ne pas s’apitoyer sur son sort. Il a plus de motivation et de persévérance grâce à sa vision positive du monde.

Ce secret, accessible à tous, passe par le Système Réticulé Activateur. Derrière ces mots se cache la faculté à déceler ce que les autres ne voient pas. Imaginez une femme qui désire un enfant : elle remarquera les femmes enceintes dans la rue, comme si toutes s’étaient passé le mot pour l’être en même temps.

Cet outil cérébral permet aux optimistes de tout mettre en œuvre pour atteindre leur objectif. Car quand votre objectif vous motive fortement, vous devenez plus vigilant, plus curieux et observateur.

 

Restons positifs !

Les optimistes ne sont pas différents des autres. Ils optimisent simplement leur rapport au monde pour en bénéficier. Oui, les optimistes sont plus chanceux que les autres. Mais soyons sûrs que même un pessimiste a, en lui, les ressources pour se sentir mieux !

Retrouvez tous les conseils de Michel Poulaert, spécialiste de l’optimisme, dans notre vidéo de formation.

Luc Bertrand

1 Commentaire

  1. Axelle

    Futur optmiste ?

    Dommage que cet article ne nous donne pas quelques pistes pour améliorer notre optimisme. Mais il faut toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide alors je pense acheter l'une de ces vidéos pour m'y aider.

Laisser un Commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire.