Pause bien-être

Mieux vivre ses relations

La méthode E.S.P.E.R.E de Jacques Salomé peut-elle sauver la communication ?

Nous pouvons aujourd’hui faire le constat de l’augmentation grandissante de l’incommunication. Malgré un grand nombre d’outils à notre disposition, censés enrichir notre communication, nous entretenons des relations de plus en plus fragiles, moins fiables et moins porteuses d’épanouissement. C’est ce qu’on peut appeler une communication de consommation.

À l’instar du permis de conduire, les difficultés de « circulation » nous ont amenés à édicter des règles communes en matière de communication. Il y a en effet de plus en plus de malentendus, de tensions, de violence et d’auto-violence.

Pour y remédier, la méthode ESPERE, créée par Jacques Salomé propose des règles d’hygiène relationnelle communes, qui vont vous permettre de communiquer sur des bases nouvelles et de développer une réciprocité dans votre communication.

 

Les bases d’une communication vivante

Il est essentiel de prendre conscience que la communication est la sève de la vie : entendre et répondre aux besoins relationnels.

Ces besoins relationnels sont :

- besoin de se décrire soi-même avec nos nos propres mots,

- besoin d’être entendu,

- besoin d’être reconnu tel que nous sommes,

- besoin d’être valorisé,

- besoin d’intimité,

- besoin d’influencer son environnement,

- besoin de rêver.

 

Quelques règles d’hygiène relationnelle

  • N’oubliez pas que dans une relation, vous êtes trois : vous, l’autre, et la relation. Dans cette relation, circulent des messages.
  • Apprenez à énoncer des messages en mode « je ». Parlez à l’autre et non sur l’autre.
  • Nous avons tous des besoins archaïques, qui sont le besoin d’approbation et le besoin d’affirmation, à faire respecter.
  • Il ne faut pas confondre sentiments et relations car les sentiments ne sont pas une réponse à des difficultés relationnelles. Il s’agit plutôt de trouver des réponses comportementales adaptées.

 

Les outils de la méthode E.S.P.E.R.E.

Le bâton de parole permet d’éviter les télescopages entre les intervenants au cours d’une même discussion. Cela implique d’autrui une véritable écoute active.

La visualisation est un second outil très utile pour faire la séparation entre l’objet « demande » et la réponse qu’on va y apporter. Il est important que celui qui se voit opposer un refus ne le prenne pas pour une attaque personnelle. De même, la réponse ne doit pas être confondue avec la personne qui donne cette réponse. Si cet outil était utilisé de manière systématique, c’est 60% des malentendus qui seraient évités !

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la méthode E.S.P.E.R.E. et ses outils ? Vous souhaitez connaitre les théories relationnelles de Jacques Salomé ? Découvrez notre formation Principes de base pour mieux vivre ses relations

 

0 Commentaire

    Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis !

Laisser un Commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire.